TOUT SAVOIR SUR LES BIJOUX EGYPTIENS

Publié le : 22/04/2019 18:21:50
Catégories : TOUT SUR LES BIJOUX

Tout savoir sur les bijoux ethniques égyptiens

Des hiéroglyphes aux pyramides, l'Égypte antique a toujours fascinée le monde moderne. Les différentes découvertes sur cette civilisation font qu'elle continue d'être le centre d'attention de nombreux chercheurs et professionnels. Tout comme les autres objets égyptiens, les accessoires de mode, notamment les bijoux ethniques de l'Égypte antique sont singuliers. Comment se paraient les Égyptiens de l'époque des Pharaons ? Quelle est l'histoire de ces bijoux ? De quels matériaux sont-ils composés ? Cet article répond à ces questions et bien d'autres.

Origines et histoire des bijoux de l'Égypte antique

Les bijoux dans l'ancienne Égypte étaient empreints de symbolisme. Se qui caractérise particulièrement l'égypte et l'art égyptien c'est la finesse de leur réalisation, que ce soit les scènes gravées sur la pierre des édifices, ou sur la finesse des objets retrouvés dans les tombes, le caractére rafiné des bijoux est absoluement inoui.
Dès les premières fouilles, les accessoires, les petits outils, et objets faisaient preuve d'une grande finesse même aux époques primitives.
Les premieres fouilles datent les objets retrouvés à la 1ere dynastie autour de l'an 3000 avant notre ère.
Les égyptiens ne connaissaient pas encore l'or, le diamant et les pierres précieuses mais ils savaient utiliser déjà des matériaux comme l'électrum qui étaient un mélange d'or et d'argent qui se trouvait à l'état naturel.
Ensuite, ils travaillaient à merveille les pierres semi-précieuses, comme les agates, les topazes, la turquoise, le lapi lazuli et le corail.
Plus tardivement ils commencèrent a travailler l'or et l'argent, mais ils importaient de l'or de Lybie qu'ils faisaint extraire des mines d'or cela, autour de la deuxieme dynastie,vers 2500 /2000 avant notre ère.

Bijoux ethniques et symbolisme dans l'Égypte antique

Utilisés par les hommes et les femmes, les bijoux en dehors de leurs propriétés décoratives étaient un indicateur de la classe sociale du porteur. En outre, ils représentaient une protection contre toutes sortes de menaces (la mort, les maladies, les animaux sauvages…). Ainsi le culte du bijou était étendu aux hommes et aux femmes de tous milieux socials, ainsi qu'aux enfants et même les morts en étaient munis dans le but de leur faciliter le passage vers l'au-delà. Ainsi, on retrouvait fréquemment sur ces objets des motifs mythologiques, des représentations d'animaux censés offrir une nouvelle dimension à l'objet fabriqué. Entre autres exemples de motifs les plus connus, on peut citer :
  • Le scarabée (symbole de vie et de résurrection aussi associé au dieu solaire) ;
  • Le symbole d'Osiris représenté par deux sceptres (symbole de souveraineté qui est également utilisé par le pharaon) ;
  • Le cobra femelle encore appelé uræus (gage de protection du pharaon) ;
  • Le cœur (symbole de la pensée et de l'esprit) ;
  • Le vautour féminin (représentation de la déesse Nékhbet également protectrice du pharaon) ;
  • La plume incarnant la justice et la vérité ;
  • Le nœud d'Isis traduisant la fécondité et la protection ;
  • La croix Ânkh représentant la vie ;
  • La barbe (symbole de royauté)…
Ces symboles sont généralement associés sur les bijoux pour aboutir à un sens des plus complexes. Les bijoux d'un des pharaons les plus célèbres de l'Égypte antique nous enseignent bien de choses.

Les Bijoux de Toutankhamon

La tombe du jeune pharaon un miracle de l'archéologie malgrè ses rumeurs de malediction fut la moins soumise au pillage à sa découverte en 1922. Son exploration puis l'exposition des objets découverts révéleront au monde moderne le riche patrimoine égyptien. Pas moins de cent quarante-trois bijoux furent découverts juste dans le cercueil de Toutankhamon. On y retrouve notamment :
  • Des colliers et bijoux femme ;
  • Des bagues  très travaillées avec même certaines servant de saut
  • Des pectoraux  qui venaient orner le buste
  • Des bracelets large en forme de manchette
  • Des amulettes et autres pendentifs.
Les étuis pour les doigts et orteils, les ornements pour les oreilles et d'autres objets à la fois rares et précieux font partie des découvertes. Sur beaucoup de ces objets sont représentées des divinités comme Horus (symbolisé par son œil). D'autres objets présentent aussi des symboles d'animaux comme le scarabée, le faucon, le cobra et le babouin.
Quelques bijoux emblématiques de Toutankhamon sont le pendentif qui représente le soleil levant, le scarabée ailé et la bague scarabée.

L'exposition des plus belles pièces de son tombeau en 1967 détenait déjà des records d'affluence. De mars à septembre 2019, des objets du jeune souverain seront à nouveau présentés à la Grande Halle de la Villette. Une bonne partie du trésor de Toutankhamon est conservée au musée égyptien du Caire.

Matériaux des bijoux ethniques et différents styles

Nombreux sont les matériaux qu'utilisaient les Égyptiens pour fabriquer leurs différents objets précieux. Ils employaient également différentes techniques pour la conception des bijoux et ces techniques sont reprises par nos créateurs et elles inspirent toujours autant.

Les matériaux utilisés

Le choix des matériaux n'échappe pas à la dimension surnaturelle conférée aux bijoux. Ce pouvoir est d'ailleurs prioritaire sur l'éclat des pierres employées. Les matériaux les plus utilisés sont :
  • L'or considéré comme la chair des dieux ;
  • Le lapi-lazuli dont le bleu représentait la chevelure des dieux ;
  • La cornaline rouge comme le sang ;
  • La turquoise (on retrouve fréquemment la bague en turquoise dans l'Égypte antique)…
Étaient également utilisés l'argent, l'améthyste, le feldspath, la stéatite émaillée, l'électrum, la faïence et le bronze à patine noire. La cornaline, le feldspath et l'améthyste venaient du désert égyptien. La turquoise vient du Sinaï et le lapis-lazuli est d'origine afghane. L'or provenait de l'Égypte et de la Nubie tandis que l'argent provenait du Proche-Orient.

Les techniques de fabrication utilisées étaient très originales. Il s'agissait entre autres :
  • Du filigrane (boucle fabriquée avec des feuilles d'or) ;
  • De la granulation (création de figures variées par soudure de petites boules d'or sur un support en or) ;
  • De la technique du cloisonné très présente dans le style égyptien…
Cette dernière technique alliait la soudure de fils d'or à l'incrustation de pierres de couleurs pour obtenir des symboles ou personnages connus.

Quelques types de bijoux égyptiens

Dans l'Égypte antique, l'on pouvait commander :
  • Le collier ousekh porté par des personnes ayant une grande position sociale (c'est un large collier formé de rangées de perles) le pectorale.
  • Le Menat (il est composé de perles et est raccordé à un contrepoids en bronze) ;
  • Le collier plastron qui peut se parer de différentes matières (perles, argent, argile) et aussi servir de pendentif ;
  • L'uræus qu'on porte sur le front (il indique que l'individu est un roi ou une reine)…
Les figurines vouées à certaines divinités sont parées de bijoux tout comme les hommes et les femmes. C'est le cas de la divinité Bastet, déesse bienveillante du foyer représentée sous la forme d'une chatte. Sa figurine était souvent parée de colliers, de pendentifs et de scarabées. Que fait-on aujourd'hui de l'héritage antique de la bijouterie égyptienne ?

Les créateurs reprennent le style égyptien dans la mode

L'élégance des femmes de l'Égypte antique n'est plus à démontrer. Des noms comme Cléopâtre et Néfertiti à eux seuls incarnent cette beauté qui fait toujours rêver. Après le cinéma et d'autres domaines, les professionnels de la mode se sont inspirés de l'Égypte antique pour leurs collections.  A la belle époque  avec le style art deco l'egypte antique est reprise et inspire de nombreux architecte et décorateur, on retrouve les motif floraux comme le Lotus , les coiffure au carré, les coiffes perlées que l'on porte sur les cheveux, à la Cléopatre ces sources d'inspiration provenaient d'un mélange du gout pour les voyages et la naissance des gros paquebot et le besoin d'un décoration, chic et épurée moderne avec le style des bas relief gravé sur les facades des murs des fontaines et des miroirs, le style pyarmidales emprunté a légypte et que l'on retrouve dans les graphismes des tissus et des lampes etc, depuis ces grandes tendances vont et viennent et les touches luxueuses et évocatrice d'éxotisme de puissance et de beauté n'ont eu de cesse que d'être reprise et réutilisée.
Jusque dans ces derniers actes le créateur et styliste KARL LAGERFELD empruntera à l'egypte ses essences artististique pour laisser cette emprinte luxueuse et magique à la postérite.
En effet en 2018, Karl Lagerfeld, directeur artistique de la maison Chanel dévoile une collection d'articles totalement inspirée de l'Égypte pharaonique. On retrouve dans sa collection exposée dans les salles du Metropolitan Museum of Art à New York :
  • Un ensemble de bijoux scarabées ;
  • Un ensemble de colliers pectoraux ;
  • Une longue robe blanche caractéristique de l'antiquité égyptienne et une collection haute couture magnifique.
La couleur or est notamment extrêmement présente sur cette robe en référence au dieu soleil. Les broderies réalisées évoquent la superposition typique des bijoux égyptiens.

De plus, dans les boutiques en ligne, il est possible de se procurer des bijoux égyptiens de qualité. Les bijoux en forme de scarabée et d'autres bijoux incrustés de lapis-lazuli rencontrent par exemple un franc succès. Les jolis collier plastron habillent des robes toute simples et marque un certain goût pour le sophistiqué.
N'avons-nous pas dans notre tiroir à bijoux une ou deux manchettes larges et vertigineuses, pour habiller un joli bras bronzé?
La mode EGYTIENNE est régulierement utilisée sous forme de grosses bagues avec des turquoises et des lapi lazuli. ainsi que les coupes de cheveux au carrée jamis démodées.


Que retenir ? Les bijoux de l'Égypte antique avaient des fonctions décoratives, politiques et religieuses. Ils représentent un grand patrimoine pour l'humanité et sont l'objet d'une grande fascination dans le monde moderne. Grâce aux découvertes archéologiques, notamment au trésor de Toutankhamon, on en sait un peu plus sur ces bijoux. Le monde de la mode s'en inspire pour lancer de nouvelles tendances et faire plaisir à tous les amoureux de l'histoire de l'Égypte des pharaons.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)